Des chauffeurs UBER bloquent plusieurs bureaux: en marche vers l’ubérisation

November 19, 2019

Il est des néologismes qu’on ne voudrait pas voir apparaître – ubérisation en est un bel exemple. L’expression, toute récente, a envahi la sphère médiatique, politique et quotidienne. Qui sait ce qui se cache derrière ce mot ? Jusqu’où son sens tentaculaire pourra-t-il se déployer ? Uber Eats et Uber Confort, derniers nés, s’imposent déjà en force.

 

   Ce mercredi 13 novembre 2019, plus d’une centaine de chauffeurs bloquent le bureau Uber à Lille tandis qu’une protestation de la même ampleur a déjà eu lieu à Lyon, la veille. Les chauffeurs réclament de meilleures conditions de travail et ont donc décidé de mettre toutes les courses en attente afin de ralentir la prise en charge des clients et ainsi manifester leur colère. « Fermer les bureaux permet d’empêcher les nouvelles inscriptions Uber et Uber Eats, c’est pour l’instant notre manière de préserver les anciens chauffeurs qui ont connu « Les Trente Glorieuses d’Uber ». Quelles sont les deux principales revendications des chauffeurs aujourd’hui? La mise en place d’un numerus clausus afin de limiter le nombre de nouveaux chauffeurs et de mieux protéger la profession. L’augmentation du prix de la course minimum sur tout le territoire et le retour d’une tarification dynamique sont impératifs. Face à ce jargon un peu technique, on veut en savoir plus…

 

L’un des chauffeurs s’exprime : « à ses débuts, il y a cinq ans, Uber ne prenait que 20% sur la course et proposait des primes alors qu'aujourd'hui ils prennent 25 % de commission. De plus, aujourd’hui le prix de la course est fixe et ne prend plus en compte les ralentissements générés par des déviations ou les embouteillages ni le temps que nous mettons pour rejoindre le client ; nous souhaitons que le temps d’approche soit rémunéré cinq euros net notamment pour les courses situées à plus de dix minutes de notre point de départ ».

 

Pour lire la suite

 

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg