Le retour de la journée de travail au coeur de la question sociale du XXIe siècle

« Le monde du travail connaît des transformations profondes. Au-delà de la nostalgie d’un passé excessivement idéalisé ou de la dénonciation d’un présent qui serait marqué par des formes d’exploitation d’une violence inédite, il importe d’en poser un diagnostic précis et nuancé ». Dans sa préface, preface-de-jean-michel-bonvin-au-livre-nicola-cianferoni-travailler-dans-la-grande-distribution-la-journee-de-travail-va-t-elle-redevenir-une-question-sociale/, publiée avec l’aimable autorisation des Editions Seismo, Jean-Michel Bonvin présente l’enquête de terrain de Nicola Cianferoni dans le secteur de la grande distribution. Il aborde, entre autres, l’intensification du travail, l’exigence accrue de disponibilité qui vient brouiller les frontières spatio-temporelles entre travail et non-travail, la déqualification du travail, la « norme temporelle néo-libérale », la consubstantialité des rapports sociaux, le point de vue situé, la figure du chercheur militant, « La norme temporelle néo-libérale n’est pas présentée comme une fatalité, au contraire elle résulte de rapports de force mouvants qui peuvent la remettre en question ou la renforcer », l’illusion de la prétention à la neutralité, la mise de la connaissance « au service d’un engagement citoyen en faveur d’un monde du travail plus juste et plus respectueux de la dignité des personnes », l’exigence de rigueur analytique…
 

Pour lire l'article

 

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg