La faim dans le monde est en hausse

Pour la troisième année consécutive, les agences de l’ONU ont documenté une augmentation des niveaux de la faim dans le monde, touchant 820 millions de personnes. Plus de 2 milliards de personnes souffrent d’insécurité alimentaire « modérée ou grave ». Au cours de la même période, le monde connaît ce que Reuters a appelé une « surabondance mondiale de céréales », les surplus de produits agricoles s’entassant à l’extérieur des silos à céréales pourrissant par manque d’acheteurs. De toute évidence, cultiver davantage de céréales ne réduit pas la faim dans le monde.

 

Pourtant, chaque jour, des dirigeants universitaires, industriels ou politiques se joignent au chœur malthusien de mises en garde ayant trait aux pénuries alimentaires imminentes dues à l’augmentation de la population et à l’épuisement des ressources naturelles. Par exemple, Richard Linton, doyen du College of Agriculture and Life Sciences de l’Université d’Etat de Caroline du Nord, donne ainsi l’alerte : « Nous devons trouver un moyen de nourrir le monde, de doubler l’approvisionnement alimentaire. Et nous savons tous que si nous ne produisons pas assez de nourriture, le résultat sera la guerre et la concurrence. »

 

« Comment allons-nous nourrir le monde ? » interroge le prédicateur. « Augmenter notre générosité, notre abondance », répond le chœur.

 

Outre la réponse erronée, cette question est marquée par une forte arrogance

 

Comment « nous », nourrirons-nous « le monde » ? Nous savons qui nous désignons quand nous posons cette question: les pays riches, avec des semences à haut rendement et une agriculture industrielle. Les Etats-Unis pensent qu’ils nourrissent le monde maintenant. Ce n’est pas le cas.

 

Plus de 70% des aliments consommés dans les « pays en développement », où la faim est omniprésente, sont cultivés dans ces pays, en majorité par de petits agriculteurs. Ce sont ces agriculteurs qui s’occupent principalement de l’alimentation à l’heure actuelle. Et ils n’utilisent que 30% des ressources agricoles pour le faire. (Cela signifie que l’agriculture industrielle utilise 70% des ressources pour nourrir 30% de la population.)

 

Pour lire la suite

 

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg