Les vrais casseurs s’attaquent à nos retraites

July 30, 2019

« Ce n’est ni en ressuscitant un État-providence moribond ni en acceptant la société capitaliste et patriarcale que nous trouverons une solution à la problématique du vieillissement de la population. »


Retour sur la future réforme des retraites par l’Union pour le communisme.

 

L’âge de départ à la retraite est maintenu à 62 ans selon Macron et ses sbires. Voilà un bel exemple de novlangue digne du « la guerre c’est la paix » de Big Brother. Dans les faits, plusieurs pistes sont explorées pour démolir nos droits à la retraite par une réforme qui sera discutée au parlement en 2020 pour une application dès 2025. Delevoye a émis le 17 juillet dernier des préconisations dans ce sens après une séance de négociation avec les « partenaires sociaux ». L’une d’elles consiste à instaurer un système de bonus-malus autour d’un « âge d’équilibre » qui se situerait à 64 ans. Autrement dit, si vous partez à la retraite avant 64 ans, votre pension de retraite sera réduite, amputée d’un malus. L’autre grand volet de la réforme est l’harmonisation des différents régimes de retraite avec la création d’un système de retraite par achat de points inspiré des retraites complémentaires privées.

 

Pour lire la suite

 

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg