Il y a 150 ans le poème d’Arthur Rimbaud : «Jugurtha»

July 9, 2019

Le 2 juillet 1869 Arthur Rimbaud âgé de 14 ans va écrire son premier grand poème intitulé «Jugurtha». C'était le sujet du concours de l’académie des Ardennes dont ce génie, connu dans son collège pour rafler tous les 1ers prix, remporta la meilleure distinction. Son poème en éloge à l’Emir Abdelkader sera publié dans la revue académique.

 

Bref rappel historique du parcours de l’Emir Abdelkader

 

La grande figure de l’Emir Abdelkader a marqué la lutte contre le colonialisme. Ce héros de la résistance algérienne a tenu en échec durant 15 années de 1832 à 1847 une des plus puissantes armées du monde au début du 19ème siècle. Mais il était aussi un lettré et un mystique de l’Islam. Il avait marqué son temps et impressionné un grand nombre de gens lors de sa captivité abusive en France en violation de l'accord donné quand il avait décidé de lui même de cesser le combat fin 1847. C’était sous une condition essentielle celle de pouvoir se rendre en Orient. Or, cette promesse sera trahie et Abdelkader sera enfermé dans un fort à Toulon puis en résidence surveillée à Pau dans la tour du château d’Henri IV puis transféré au château d’Amboise et enfin libéré par Napoleon III venu sur place fin 1852. Ce dernier deviendra son ami tout comme Ferdinand de Lesseps dont le projet du Canal de Suez sera appuyé et soutenu par Abdelkader une fois installé à Damas. C’est dans cette ville de Syrie que l’’Emir ira vivre à proximité d’où vivait son maître spirituel andalou Ibn Arabi. Il dispensera un enseignement religieux de haute spiritualité suivi par de nombreux disciples. En 1860, au nom de sa foi musulmane il fera barrage à un soulèvement anti chrétiens pourchassés par des Druzes. Il les prendra sous sa protection et sauvera ainsi 12500 chrétiens. Son geste sera salué par les arabes chrétiens, par la France, par le Vatican et il aura un retentissement mondial. Le futur cardinal Lavigerie fondateur des missionnaires «pères blancs» en Algérie, se déplacera à Damas pour aller embrasser la main de l’Emir. 

 

Aujourd’hui, en France et en Europe ainsi que dans le monde Arabo Musulman nous pourrions méditer l’enseignement de la vie de cet homme, Abdelkader le magnanime, chanté par Victor Hugo et par Arthur Rimbaud collégien.

 

Pour lire la suite (L'extrait du poème est mal traduit du latin et il y a une coquille dans le poème: il est écrit partie au lieu de patrie)

 

Voir le poème ici en entier

 

 

 

 

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg