L’« avenir du travail » vu du Sud

Introduction : Le sens dessus dessous de l’« avenir du travail » vu du Sud

 

Cet ouvrage est né d’un constat et de plusieurs intuitions. Le constat porte sur la multiplication ces dernières années des projets et autres initiatives consacrées à The Future of Work (L’avenir du travail). Presque tout ce que la planète compte d’organisations internationales, de think tanks, d’institutions universitaires ou encore de cabinets de consultance s’est penché sur la question, dans une forme ou une autre, au cours des trois ou quatre dernières années. Signe de cet engouement, en 2017, l’expression « the future of work » figurait même parmi les expressions les plus recherchées sur le moteur de recherche Google.

 

Or, non seulement tout le monde ou presque parlait tout d’un coup de l’« avenir du travail », mais en outre tout le monde ou presque en parlait quasiment dans les mêmes termes, à savoir sous l’angle étroit des conséquences (réelles ou supposées) des évolutions technologiques actuelles sur le travail. C’est ainsi, par exemple, que la plupart des publications ou événements organisés sur le sujet s’accompagnent d’une symbolique futuriste dans laquelle les robots occupent notamment une place centrale.

 

Cette situation est d’autant plus interpelante que, comme le souligne une des personnes interviewées pour ce livre, bon nombre des participants à ce débat mondial ne se sont pas vraiment illustrés, jusqu’ici, par leur sollicitude pour le monde du travail en général, et pour les travailleur·euses en particulier. Qu’est-ce qui pousse ainsi et quasiment en même temps la Banque mondiale, l’OCDE, le G20 ou encore le FMI, pour n’en citer que quelques-uns, à se pencher sur l’avenir du travail dans des termes si étrangement similaires ?

 

On peut évidemment y voir le reflet logique d’évolutions si fondamentales dans l’organisation et la nature du travail sous le coup des nouvelles technologies que ces institutions ne peuvent pas ne pas en parler. Mais à l’inverse, on peut aussi y voir une forme de manipulation, ce débat sur l’« avenir du travail » relevant dès lors au moins autant de la stratégie de pouvoir que de la discussion objective.

 

Notre première intuition, c’est qu’il s’agit probablement des deux. 

 

 

Pour lire la suite

 

Lire aussi: Autres scénarios possibles contre le techno-déterministe de l’« avenir du travail »

 

 

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg