Un peuple constamment délibérant : la belle issue

Avec le mouvement des gilets jaunes, comme lors de la Révolution, seul l’usage de la parole peut constituer une alternative à la violence. Mais comment organiser la confrontation des idées ?

 

«Lorsque les autorités publiques seront impuissantes contre l’attroupement et la violence du peuple, un drapeau déployé au milieu de la place publique imposera la paix et sera le signal que le peuple va délibérer. Le peuple s’assemblera paisiblement, et fera parvenir sa délibération aux autorités. Elle sera transmise au pouvoir législatif. Si quelqu’un trouble la paix de la délibération du peuple, le peuple le fera arrêter et le livrera aux autorités.»

 

Cette régulation de l’irruption de la colère populaire par la délibération est imaginée par Saint-Just en 1794, dans ses Fragments sur les institutions républicaines. Il propose cette modalité de gestion de la colère en lieu et place de la loi martiale réprimante. Dans les deux cas, c’est le déploiement d’un drapeau qui donne le signal, d’un côté, de réfléchir ensemble et de produire cette intelligence collective nécessaire à une refondation de lois justes et de ce fait apaisantes, de l’autre, à la possibilité pour la garde nationale de tirer sur le peuple après trois sommations de dispersion.

 

Pour lire la suite

 

 

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg