La Commune ou la libération par la vie quotidienne

January 27, 2019

La Proclamation de la Commune d’Henri Lefebvre reparaît en librairie. Un texte puissant et fécond en ces temps de crise démocratique et sociale.

 

Voici une parution qui tombe à point. Les éditions de la Fabrique republient La Proclamation de la Commune, texte d’Henri Lefebvre paru en 1965 dans la fameuse collection des« Trente journées qui ont fait la France ». Belle et intrigante collection qui laissait la parole à des non-historiens, donnant naissance à des textes étonnants. Gallimard a décidé de faire rentrer dans le rang cette collection, devenues par ailleurs simplement les « journées qui ont fait la France » en l’expurgeant de ces textes les moins « historiques ».

 

Ce texte d’Henri Lefebvre, penseur marxiste iconoclaste, avait peu de chance de passer sous les fourches caudines d’une telle épuration « moderniste ». Il a trouvé son salut ailleurs et c’est tant mieux. Mais, au passage, on se désolera que des textes aussi remarquables que La Révolution de Juilletde Jean-Louis Bory sur 1830 ou La Première Résurrection de la République d’Henri Guillemin sur 1848, pour ne citer qu’eux (La disgrâce de Turgot ou La Banqueroute de Law d’Edgar Faure sont également, dans d’autres genres, de petites pépites) restent réservés à quelques collectionneurs.

 

Il revenait donc dans cette collection à Henri Lefebvre d’écrire l’histoire de ce 26 mars 1871 où le peuple de Paris se donna une Commune après avoir refusé de céder ses canons au gouvernement légitime et démocratique d’Adolphe Thiers qui s'était alors enfui à Versailles. Paris était désormais indépendante. Jusqu'à ce que le mouvement soit écrasé par les troupes loyalistes durant la Semaine Sanglante, du 21 au 28 mai.

 

Pour lire la suite

 

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg