Loi Elan : comment le gouvernement attaque le logement social

#REDIFF Inscrite au Journal officiel le 24 novembre, la loi Elan représente un coup dur pour le logement social. Loger les plus démunis ou assurer un minimum de mixité sociale : des objectifs secondaires ? En fragilisant financièrement le secteur du HLM, c’est le message que le gouvernement envoie. Décryptage.   

L’effondrement de deux immeubles rue Aubagne à Marseille, qui a tué huit personnes, est cruellement venu rappeler l’urgence de loger décemment les plus démunis. Mais derrière les grands discours, il y a une politique du logement social qui ne semble plus s’attarder sur sa nature première : loger décemment et garantir, au moins a minima, une mixité sociale.

 

Depuis le début du quinquennat, deux lois majeures ont durement fragilisé le monde du logement social : la loi de finances, qui quadrille le budget de l’État, et la loi Elan (pour Evolution du logement, de l’aménagement et du numérique) promulguée le 24 novembre dernier. Derrière cet acronyme ronflant, un texte qui attaque les bases du logement social. 

 

 

Pour lire la suite

 

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg