WILLY PELLETIER « LES RONDS-POINTS ONT SAUVÉ LA DÉMOCRATIE »

December 22, 2018

Sociologue, enseignant à l’université de Picardie, Willy Pelletier* a suivi le mouvement des gilets jaunes sur la N2 dans le Soissonnais. Il raconte l’exaspération et la rage d’être méprisés évanouies dans la solidarité des ronds-points. L’estime de soi qui revient. Il raconte la démocratie spontanée, critique, en actes, « d’un peuple réel qui intervient ».

 

 

«S’effarouchent les belles âmes que paient les puissants. Nous accablent les gants blancs que raille Balzac, qui n’ont jamais mis les mains dans un moteur. Nous, gilets jaunes, “mettons la démocratie en péril”, nous, gilets jaunes, sommes “barbarie”, osent-ils, avec aux pieds des chaussures qui valent deux Smic. Ils voient juste. Oui, par bonheur, oui enfin, nous détraquons “la démocratie”, la leur, qui n’est démocratique en rien, nulle part.

 

Nous sommes les interdits de votre pseudo-démocratie, nous sommes les bas-côtés qui ne votent plus, les proscrits, écrasés de CDD, cloués au chômage, broyés d’impayés, le 12 du mois à découvert, menottés à la misère, étranglés par les banques. La démocratie, nous sans-voix, nous les vies de merde, on la ressuscite. La démocratie, la vraie, celle que vous empêchez, sur les ronds-points, les barrages, nous l’actionnons, nous la sauvons.

 

Pour lire la suite

 

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg