En Europe, les prestations sociales perdent en efficacité contre la pauvreté

Mauvaise nouvelle pour l’Europe. Ces dernières années, les transferts sociaux accordés par les différents Etats membres de l’Union européenne (UE) à leur population ont eu un impact de plus en plus faible sur la réduction de la pauvreté, selon les données récemment publiées par Eurostat. Alors que les prestations sociales permettaient de réduire la part des personnes menacées de pauvreté dans l’UE de 36,8 % en 2010, cet effet est descendu à 32,4 % en 2017.

 

Ces chiffres tombent un peu plus d’an avant que l’Union européenne ne fasse le bilan sur un certain nombre d’objectifs quantitatifs qu’elle s’est fixés dans le cadre de la stratégie Europe 2020. Ceux-ci concernent cinq domaines : l’emploi, la recherche/développement, le changement climatique et l’énergie, l’éducation et, donc, la pauvreté et l’exclusion sociale. Dans ce dernier domaine, l’objectif était de de baisser d’au moins 20 millions le nombre de personnes touchées ou menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale entre 2008 et 2020. Or ce nombre est passé de 116,07 millions de personnes en 2008 à... 116,88 millions en 2016. Alors que tous les autres objectifs sont en bonne voie pour être atteints, celui-ci est donc en régression.

 

Pour lire la suite

 

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg