La juste part. Repenser les inégalités, la richesse et la fabrication des grille-pains

November 20, 2018

Philosophie critique du capitalisme

 

Construire un grille-pain peut-il nous éclairer sur les mécanismes des inégalités ? En s’appuyant sur cet exemple, les philosophes canadiens David Robichaud et Patrick Turmel explorent la question cruciale du partage des richesses.

 

Voici un petit livre bien malin, dirigé contre ce que les auteurs baptisent « la droite économique », qui propose une analyse sérieuse et malicieuse des inégalités. L’ouvrage, court, drôle, incisif, vise à convaincre des bienfaits de la redistribution et de la solidarité.

 

L’« homo crusoeconomicus »

 

Si on a le droit de ne pas être d’accord avec l’ensemble de leur démonstration et de leur plaidoyer pour l’impôt progressif, certains points forts sont à avoir à l’esprit. Personne, parmi les aisés, ne saurait totalement mériter l’ensemble de ce que lui procure le marché, surtout s’il ne veut pas contribuer à la redistribution. C’est de l’interdépendance humaine que naissent la richesse, la croissance et des produits aussi sophistiqués que le grille-pain (404 pièces différentes), qu’aucun individu ne pourrait créer isolément. Robinson Crusoé ne peut pas grand-chose tout seul. Et nos deux philosophes canadiens de critiquer, avec rigueur, l’utopie capitaliste qui se nicherait dans l’idée d’un « homo crusoeconomicus ».

 

Pour lire la suite

 

 

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg