Crise de 2008 : la vraie facture laissée par les banques à la France


Les banques estiment qu’elles n’ont pas coûté un euro aux finances publiques lors de la crise financière de 2008. Dix ans après, cet argument ne semble plus tenir et la facture totale des erreurs des banques s’annonce très lourde.

Pour lire l'article

#Finance