Non, l’humanité n’a pas toujours détruit l’environnement


L’homme serait-il un destructeur invétéré, ne laissant à la Terre qu’une perspective d’anéantissement ? Les auteurs de cette tribune contestent cette vision fataliste et réductrice, qui ignore la diversité des sociétés humaines et qui légitime « l’idéologie capitaliste dominante ».

Pour lire l'article

#Ecologie #Capitalisme