Royaume-Uni : le gouvernement décide de renationaliser plusieurs lignes déficitaires


Alors que plusieurs sociétés privées ferroviaires ne parviennent pas à rentabiliser leur activité, l'Etat se voit contraint de se substituer en «opérateur de dernier ressort. Le Parlement britannique dénonce un dispositif qui ne «fonctionne plus».

Alors qu'en France le gouvernement mène à marche forcée la réforme de la SNCF dans la perspective de l'ouverture à la concurrence du réseau ferré, le Royaume-Uni ne parvient toujours pas à assurer à l'aide du secteur privé le service public.

Pour lire l'article