En Allemagne, entre chômage et mendicité, il faut choisir


Un habitant de Dortmund se tenant régulièrement dans la rue pour procéder à « une collecte de dons privée », selon une formule de l’administration, a vu le montant de ses allocations réduit de 300 euros.

Pour lire l'article