La vie à la fin de l’Empire : effondrement, suprémacisme et lamentations narcissiques

Comment le suprémacisme humain, à l’origine de l’effondrement du monde, s’en inquiète pour de mauvaises raisons et se lamente narcissiquement sur son propre sort.

 

Chaque jour, entre 150 et 200 espèces de plantes, d’insectes, d’oiseaux ou de mammifères sont précipitées vers l’extinction — une estimation de l’ONU.

 

Autrement dit, chaque jour, la civilisation industrielle détruit entre 150 et 200 espèces, appauvrissant toujours plus la tapisserie du vivant.

 

Pour lire l'article

 

 

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg