Réseau-Salariat Ile de France à l'Assemblée Générale 2015 AG de la section des retraités du syndicat des services centraux d'EDF.

October 22, 2015

Compte-rendu de l’intervention

 

Trois membres de cette association, Frank Lavanture, Stéphane Simard-Fernandez et William Tanifeani, sont venus exposer une conception qui sort des sentiers battus.

 

Tout d'abord il faut énumérer les idées reçues sur :

             -la sécurité sociale, elle serait de la solidarité entre les générations, entre actifs et inactifs...,

             -les chômeurs qui  sont un poids pour la société,

         -les retraités qui sont aussi un poids, souvenons nous du premier ministre Raffarin   qui déclarait qu'il n'y aurait pas assez d'actifs pour assurer les pensions des retraités,

              -le marché du travail.

 

Pour Bernard Friot la sécurité sociale est une production alternative de valeur économique.

Nous sommes toutes et tous producteurs de valeur économique.

 

Avant la privatisation d'EDF-GDF les retraités touchaient un salaire d'inactivité, le compte d'exploitation incluait les salaires des actifs et des inactifs, c'est pour entrer en bourse et pour les actionnaires que le Pdg Roussely a sorti les retraités du compte d'exploitation. Le salaire d'inactivité est ce que B. Friot nomme le salaire continué.

 

Qui décide quel est le travail qui doit-être payé ? C'est la classe dominante qui le décide, qui définit le marché du travail .

 

La conception de la classe dominante du marché du travail permet de justifier la domination

masculine et de nier l'activité ménagère, l'éducation des enfants, travail assuré en grande

partie par les femmes.

 

Sur le marché du travail c'est l'emploi qui implique un salaire.

 

Le salaire est fonction du temps de travail et de la définition du poste de travail, celui-ci n'est pas à confondre avec la qualification.

 

Par exemple à  EDF il y a eu le catalogue des métiers qui précisait la qualification des emplois, la qualification est une qualité attachée à la personne, la méthode M3E (méthode d'entreprise d'évaluation des emplois) s'attachait à définir les compétences nécessaire à un poste de travail, ce qui nie la qualification de la personne.

 

Dans la fonction publique il y le grade et l'emploi, le grade est la qualification attachée au fonctionnaire, ce grade lui assure un salaire quel que soit le poste qu'il occupe.

 

Pour B. Friot le salaire est la contribution des travailleurs à la création des richesses du pays.

 

Généraliser cela ne fait pas plaisir aux actionnaires, car cela brise la propriété lucrative.

Les agents EDF-GDF qui ont connu la nationalisation savent bien que le capital social d'une entreprise nationalisée est égal à zéro, car il n'y a pas de dividendes et pas d'actionnaires.    

 

Discussion

 

Mais pour supprimer propriété lucrative avons-nous le rapport de force ?

 

Il faut rappeler que ce que nous vivons s'est construit en plus de 4 siècles, pour en sortir ce sera long, le mouvement ouvrier et progressiste mettra du temps, il faut s'appuyer sur la grande avancée de 1945 qui a créé la sécurité sociale, le statut des fonctionnaires, les nationalisations...

 

Et le bilan de 1968 ? Les avis sont partagés...

 

Les représentants du capital ont la remarquable capacité d'assimiler les critiques pour les retourner contre les salariés.

 

Une grande bataille idéologique est menée, par exemple l'enseignement de l'histoire est emblématique, on peut se référer au livre de Dimitri Casali « L'histoire de France interdite », cet auteur explicite les choix qui ont été faits pour modifier à l'avantage des dominants les programmes d'histoire.

 

Les médias ont une lourde responsabilité, on peut se référer au film « les nouveaux chiens de garde » ou concernant l'Equateur le film de Pierre Carles« Les ânes ont soif ».

 

La presse critique a bien du mal à exister, alors qu'il suffit de peu d'argent pour qu'elle se développe, voir l'article de Pierre Rimbert dans le Monde Diplomatique de décembre 2014.         

A noter des réflexions analogues à celle du Réseau Salariat qui s'expriment dans d'autres pays, on peut lire par exemple le livre « Manifeste pour un nouveau contrat social » d'un auteur suisse Christian Tirefort.

 

Sur le site internet http//www.reseau-salariat.info figurent des informations et les publications du Réseau .

 

Bien des questions restent, B. Friot et le Réseau Salariat ont pour intérêt d'ouvrir des perspectives stimulantes.

 

 

Please reload

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg