O
Olivier Galland et Telos, Slate
Écrivain