• ASAV

Une sécurité sociale interentreprises pour l'emploi

Cette crise sanitaire a montré l'inhumanité de nos sociétés. Du jour au lendemain, de nombreuses personnes, dont la relation à l'emploi était précaire (CDD, intérim, auto-entrepreneurs et indépendants...), se sont retrouvées sans revenu et dans l'incapacité de se nourrir autrement que grâce à des distributions d'urgence. Le futur s'annonce marqué par de nombreuses fermetures de PME et des plans de licenciements massifs dans certaines activités qui aboutiront à une hausse du chômage.


Cela fait quarante ans que le chômage et la précarité sont présents dans nos sociétés. Une exigence toute simple doit s'imposer : que l'ensemble des entreprises embauche la totalité de la population active ! Comment ?


Pour supprimer le chômage, tous les travailleurs doivent travailler. Donc les entreprises doivent les embaucher tous sans exception. On pourrait les inciter à le faire, en leur octroyant 1500€ par travailleur. Cet argent ne coûterait rien à la collectivité car il viendrait des entreprises elles-mêmes. Pour pouvoir donner 1500€ par travailleur aux entreprises, il faut simplement prélever 31% des flux de trésorerie (Le flux de trésorerie mesure l'argent qu'une entreprise encaisse contre ce qu'elle dépense.).


Ce serait un nouveau régime de la sécurité sociale. Les petites entreprises et les indépendants seraient d'accord. Les grands groupes ne le seraient pas, mais ce n'est pas aux entreprises de faire la loi. A-t-on demandé l'avis des entreprises lorsqu'on a créé la sécurité sociale en 1945?


Pour voir la vidéo de Benoît Borrits cliquer sur l'image




Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg