• Yvan du Roy, Basta !

Quand la grève rend visibles celles et ceux qui sont indispensables à la société


Gel de salaires, coupes budgétaires, baisse d’effectifs, loi travail, et maintenant réforme des retraites... Et si le gouvernement arrêtait de taper sur les métiers d’utilité publique ?

Ils sont accusés de bien des maux : de paralyser le pays, de défendre égoïstement leurs acquis, et même, selon un magazine d’orientation très néolibérale, de haïr le travail. Paradoxe : la grève qu’ils mènent nous dit tout le contraire. Elle rend justement visible ce qui ne l’est pas, quand tout fonctionne normalement, quand ces centaines de milliers de salariés accomplissent bien leur travail, n’en déplaisent à certains, pour que les écoles accueillent nos enfants, pour que les trains, les métros ou les bus nous transportent, pour approvisionner chacun en électricité, pour que les pompiers interviennent quand on les appelle, pour que les hôpitaux soignent les patients, pour que nos poubelles et déchets soient collectés. La grève rend justement visible le rôle primordial de tous ces métiers d’utilité publique dans notre société.

C’est pourtant sur ces métiers que le gouvernement ne cesse de taper. Gel de salaires, coupes budgétaires, baisse d’effectifs, loi travail, et maintenant réforme des retraites... Ils endurent tout en continuant de travailler, ils alertent sans être écoutés. Leur malaise, qui dépasse largement la seule réforme des retraites, Basta ! le raconte depuis longtemps, tout en donnant la parole à celles et ceux qui y proposent de véritables solutions.

Pour lire la suite

#Retraites #Luttesouvrières #Servicespublics #SNCF

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg