• idier Julienne, La Tribune

Quand la barbarie s'installe dans les entreprises, les économies et le climat


La violence présente dans les rapports sociaux, notamment au sein des entreprises, est connue. Mais cette logique est aussi aujourd'hui présente dans la façon dont les gouvernements gèrent l'économie, et qui a entraîné en France le mouvement des "gilets jaunes". Et demain, face au changement climatique, les pays se déchireront sur les choix de sources d'énergie à faire. Par Didier Julienne, spécialiste des marchés des matières premières (*).

L'entreprise barbare est connue. Elle s'illustre par le cycle des relations humaines cruelles et déshumanisées au sein d'entreprises, au fur et à mesure de décroissances, restructurations, désindustrialisations, fermetures, etc. Ses outils sont utilisés dès l'origine, maltraitances au cours des recrutements (pas de réponse, stage, CDD), puis si la vie personnelle doit être mise entre parenthèses au profit d'une vie professionnelle, ensuite de quoi apparaît le cycle infernal des lâchetés, déloyautés, harcèlements, trahisons, placards absurdes, licenciements.

« En voulant justifier des actes considérés jusque-là blâmables, on changea le sens ordinaire des mots. Le bon sens n'était plus que le prétexte de la mollesse... La violence poussée jusqu'à la frénésie était considérée comme le partage d'une âme vraiment virile... Le violent se faisait toujours croire ; celui qui résistait à ces violences se faisait toujours soupçonner... L'homme est plus satisfait d'être appelé habile en se conduisant comme un coquin que maladroit en étant honnête. On rougit de la maladresse on s'enorgueillit de la méchanceté. » (1) L'histoire se termine par le mensonge qui justifie le départ d'un tel, il est devenu paria et ses ex-collaborateurs ou associés subiront avec simplicité le soupçon de la collaboration : « la simplicité, qui inspire en général les sentiments généreux, devint un sujet de dérision et disparu, pour laisser toute la place à une hostilité et à une méfiance générales. Rien n'était capable de ramener la paix, car aucune parole n'était sure, aucun serment respecté ». Des victimes de ces manœuvres ont parfois perdu pied, elles ont disparu, leur famille a explosé.

Pour lire la suite

#Ecologie #Libéralisme #Economie #Violence #Giletsjaunes #Energie

0 vue

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg