• Lundi matin

LES MONNAIES LOCALES, UNE CRITIQUE TRONQUÉE DE L’ÉCONOMIE


Commentaire d'ASAV: Si nous sommes d'accord avec l'analyse, nous ne le sommes pas avec les préconisations. Nous, nous proposons une alternative politique claire au capitalisme : un salaire à vie qui permet de vivre normalement et la propriété d'usage des moyens de production dans une société libérée des actionnaires, des prêteurs et des employeurs qui s'accaparent toute la richesse produite aujourd'hui par les travailleurs, seuls producteurs de richesse.

**************************************************

Cairn, Pive, Gonette, Sol-violette, Agnel, ou même Euroblochon : les monnaies locales complémentaires continuent d’éclore et de se diffuser, notamment depuis qu’elles bénéficient d’un cadre légal (la loi Économie sociale et solidaire de 2014) et d’une promotion sur grand écran (le film Demain). Certaines vivotent, d’autres ont un franc succès. Il y aurait ainsi plus d’un million d’Eusko en circulation en Pays Basque, ce qui fait de cette dernière la monnaie locale la plus utilisée en France et même en Europe. La mairie de Bayonne a même décidé d’accepter les paiements en Eusko - et y a été récemment autorisée par la justice. Si le texte qui suit reste quelque peu evasif quant aux moyens de faire coïncider la lutte contre l’économie et la vie quotidienne, il a le mérite de rappeler en quoi la monnaie alternative reste un gadget, si ce n’est une fumisterie, d’un point de vue anticapitaliste.

Pour lire la suite

#Capitalisme

2 vues

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg