• Gabriel Pornet, Libération

Mathilde Larrère : «Les féministes actuelles devraient se revendiquer de la Commune»


L'enseignante-chercheuse à l'université Paris-Est-Marne-la-Vallée déplore un manque d'intérêt, de la part des militantes d'aujourd'hui, pour les révolutions du XIXe siècle. Elle rappelle en quoi l'insurrection de 1871 a été un moment majeur de l'histoire des femmes.

Pour l’historienne Mathilde Larrère (1), limiter le féminisme et la citoyenneté à la question du droit de vote est une erreur, conduisant à effacer des mémoires une partie essentielle de notre passé politique. Elle souligne l’importance des communardes et l’implication constante des femmes dans les révoltes populaires.

Quelle est la différence entre le rôle joué par les femmes durant la Commune et durant les autres révolutions ?

Ce qui progresse, avec la Commune, c’est qu’on les accepte plus comme combattantes. En 1830, il y avait quelques femmes sur les barricades, pas beaucoup, et certaines y allaient déguisées en hommes. C’était pareil en 1848 : elles préparaient les cartouches, jouaient un rôle à l’arrière. En 1871, elles réussissent à faire des bataillons de femmes et tiennent même quelques barricades. La plus célèbre est celle de la place Blanche, même si son existence est discutée.

Pour lire la suite

#Femmes #Révolution

6 vues

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg