• Didier Lambert, Reporterre

« Grand débat national » : le fâcheux précédent de la consultation sur les vaccins


Le « grand débat national » voulu par l’exécutif devrait commencer le 15 janvier. L’auteur de cette tribune prend l’exemple de la « concertation nationale » sur l’obligation vaccinale de 2016 pour dire sa méfiance envers ce processus.

Didier Lambert est porte-parole de la campagne « Pour des vaccins sans aluminium ».

Emmanuel Macron a annoncé l’organisation d’un « grand débat national » pour tenter d’apaiser la colère des Gilets jaunes. Cette annonce en rappelle une autre, faite en 2016 par le précédent gouvernement.

Les Français étaient alors les « champions du monde » de l’hésitation vaccinale. 41 % d’entre eux estimaient que les vaccins n’étaient pas sûrs [1], le corps médical lui-même était de plus en plus méfiant - [2].

Pour répondre à cette défiance, la ministre de la Santé de l’époque, Marisol, Touraine, lançait « une concertation nationale » dont le pilotage était confié à un comité présidé par une personnalité du monde médical, le Pr Alain Fischer.

Pour lire la suite

#Giletsjaunes #démocratie

6 vues

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg