• Axel Leclercq, Positivr

“JE VOUDRAIS SOUHAITER UNE BONNE ANNÉE AUX RICHES.”


En littérature, l’antiphrase est une figure de style. Elle consiste à exprimer exactement le contraire de ce que l’on pense vraiment. Vous voulez un exemple ? Alors écoutez attentivement ce que l’écrivain Pierre Lemaitre a raconté mardi 2 janvier à la radio. Un magnifique cas d’école mais aussi (et surtout) un sublime coup de gueule.

Invité par France Inter, l’écrivain (prix Goncourt 2013 pour Au revoir là-haut) a profité de l’occasion pour adresser ses meilleurs vœux aux riches. Mais attention, il l’a fait à sa manière. Écoutez et regardez, c’est un petit bijou de colère et d’ironie :

Pour voir la (courte) vidéo cliquer sur l'image

« En 2018, comme par les années passées, vous pourrez exiler votre fortune et vous faire soigner en France

aux frais du contribuable.

Mais il n’y a pas que la richesse qui progresse, il y a aussi la pauvreté. Ce qui est excellent car, pour qu’il y ait des riches,

il faut qu’il y ait des pauvres. Et, là encore, la situation se présente très bien. »


0 vue

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg