• William

FRALIBRES, 1336 jours de luttes


Journal choral agile et ramassé d'un face à face concret et local opposant la multinationale UNILEVER aux salariés du site de production de thés et infusions sis à Géménos. L'annonce de la fermeture du site de Géménos par UNIVOLEUR (sic) déclencha une réflexion relative à un projet de sauvegarde, de pérennité et surtout de réappropriation des richesses dont les salarié(e)s avaient conscience d'être les seul(e) producteurs/trices. Nous approchions la fin de l'année 2010. Il convient de souligner que la réorganisation du centre opérationnel d'Unilever en Suisse lui permettait de soustraire à la fiscalité française, depuis 2007 au su et au vu de qui vous pensez, au moins 67 millions d'euros chaque année. La fuite fiscale avérée, les délocalisations et au final les déclarations martiales/intransigeantes de la direction n'empêcheront pas l'élaboration lucide et la construction pratique d'un projet alternatif. Malgré l'intimidation et le chantage (" l'annulation de PSE a mis un terme de façon automatique à votre congé de reclassement", ligne extraite de la lettre recommandée avec AR), la visite du très verbeux ministre du "made in France & redressement productif", cette lutte se poursuivra. Têtue, réfléchie et maîtresse de sa "communication" inventive. Bref.... Des 182 salarié(e)s de l'effectif de Juillet 2011 ( date de la fermeture), on retrouve aujourd'hui un collectif déterminé d'environ 60 producteurs/trices -- sans prêteurs, sans employeurs et DRH patenté -- allant de l'ingénieur-contrôle qualité au cariste etc. Il est à noter que la stratégie de pourrissement d'Unilever ayant fait long feu après un quatrième PSE, une mansuétude soudaine lui fit proposer " 90.000 euros par salarié(e) pour mettre fin au conflit...Fin 2014. 65 salarié(e)s refusent, un par un, les 90.000 eur en conciliation au tribunal des prud'hommes de Marseille." Au final, nous avons aujourd'hui une unité de production -- SCOP/TI -- sans propriétaires lucratifs / sans employeurs et décidant effectivement de l'activité et de son orientation/organisation. Dans le même élan, un documentaire des plus instructifs réalisé autour de cette lutte , est disponible en DVD: "1336 jours , des hauts, débats mais debout" de Claude HIRSCH ( chez Pol'Art : www.asspolart.com)

Et pour continuer à soutenir cette vigoureuse arrivée d'étape -- sans actionnaires et autres employeurs-- contactez: www. scop-ti.com et ne lésinez pas sur les collections 1336 de Scop - Ti

FRALIBRES 1336 jours de luttes (Le Temps des Cerises, 2016)

G.Cazorla, C.Hoarau, F.Huck et O. Leberquier


2 vues

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg