• ASAV

1945 : on continue


La représentation de la conférence gesticulée 1945 : on continue qui s’est déroulée le 6 novembre à Comme vous Emoi à Montreuil a été un succès.

Suite à la représentation d'Epinal, les gesticulants (Bernard, Frank et Matthieu) avaient choisi de faire participer l'assistance tout au long de la conférence au lieu de faire un débat après la conférence. Plusieurs personnes de l'assistance sont même montées sur scène pour s'exprimer. Cela a créé une synergie participative tout à fait intéressante. Les spectateurs se sont transformés en acteurs et ont pu expérimenter dans leur chair, pourrait-on dire, l'invitation qui nous a été faite par les gesticulants, tout au long de la conférence : de ne pas se contenter du pouvoir d'achat mais de reprendre le pouvoir tout court tant sur notre vie personnelle que sur la production et l’avenir de notre société.

Au début du spectacle, j’ai compté 97 personnes, assises sur des gradins, des bancs, des chaises et des coussins, et comme il est encore arrivé du monde pendant le spectacle, on peut dire sans mentir qu'on était plus de 100, ce qui est une grande réussite au niveau de Montreuil. Par comparaison il y avait 20 personnes quand Bernard est venu il y a 3 ou 4 ans à Montreuil (aussi à Comme vous Emoi, d’ailleurs) invité par Attac. En le raccompagnant au métro ce soir-là, je m’en étais excusée, et avec une grandeur d’âme qui m’avait impressionnée, il m’avait répondu : « Ce sont les organisateurs qui sont ennuyés quand le public ne se déplace pas, pour moi ça ne change rien ! ». C’est ce jour-là que j’ai adhéré à Réseau-Salariat.

La réussite de cette soirée s'explique, je crois, par deux facteurs:

1. L’attraction que le format conf. gest. exerce sur le public.

2. L'utilité, voire la nécessité, du tractage (2000 tracts ont été distribués), de l'affichage (50 affiches ont été collées et recollées) et des liens locaux : plusieurs assos, la maison des asso, une maison de quartier, le cinéma Mélies, et pas mal de commerçants ont accepté de relayer, diffuser, annoncer notre conférence.

Le public s’est montré généreux et les dons ont couvert à peu près le prix de la location de la salle (250E ). Quant au buffet, il ne nous a pratiquement rien coûté car les militants de RS IDF en ont offert la plus grande partie. Merci à eux!

La soirée s'est terminée à 23H30 dans la joie. Je n’emploie pas ce mot au hasard. Les thèses de Reseau-Salariat, que portent Bernard Friot et les camarades de l’association, ont le don de redonner espoir à ceux qui s’y intéressent, dans un contexte général délétère et décourageant pour les « vrais » progressistes. Elles sont porteuses d’espoir car, tout à coup, les gens se rendent compte que tout n’est pas perdu, que nous ne sommes pas entièrement démunis devant les attaques des « réformistes », que nous avons des structures existantes, du « déjà-là » comme nous disons dans notre jargon, qu’il suffit de reconnaître et de développer : à savoir la sécurité sociale dont Croizat a été le véritable père (et non de Gaulle, comme on veut nous le faire croire…)

Paul a filmé toute la conférence et elle sera bientôt sur notre site Un grand merci aux Gesticulants et tous les membres du groupe RS IDF grâce à qui cet événement a été un véritable succès.

Dominique, 8 novembre 2015 à Montreuil


0 vue

Salaire à Vie

Association loi 1901

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
Logo ASAV.jpg